+33 (0)970 448 600

contact@cosante.com

communication collaborative sante

Comment les outils collaboratifs vont révolutionner la santé

L’économie du XXème siècle a été marquée par la consommation intensive des objets, nous observons aujourd’hui un marché des services en plein essor. Le développement d’internet ces dernières années en est le reflet et beaucoup d’entreprises se sont inspirées de ce modèle pour proposer leur prestations.

L’internet et la mobilité un moteur collaboratif

Nous observons aujourd’hui une offre de service deuxième génération où les particuliers sont les acteurs des prestations qu’ils attendent. Les entreprises sont ainsi reléguées au rôle de la mise en relation et se sont les consommateurs qui entre eux vont être les acteurs du service. Les dispositifs mobiles comme les smartphones et les tablettes, propulse le domaine des possibles à un niveau supérieur mettant à disposition un service de communication en tout lieu. Internet et la mobilité sont la réponse aux contraintes d’espace et de temps de l’homme connecté.


technologie mobilité sante

L’économie collaborative est en plein essor, le terme « ubérisation » inspiré de ce mouvement est même entré dans le langage courant en un temps record. La mutualisation des compétences et des services est aujourd’hui accélérée, non pas qu’elle n’était pas possible auparavant, elle demandait simplement plus de temps, d’organisation et de rigueur.

Nous possédons dorénavant des micro-assistants automatisés dévoués à notre propre service, ce sont pour nous des objets de communication qui peu à peu sont humanisés. Les robots assistants des sites web avec qui ont peut dialoguer ou les montres auxquelles ont peut donner des instructions verbales en sont des exemples.

La santé a déjà entamée sa révolution numérique et collaborative

Les outils collaboratifs gagnent aujourd’hui le monde de la santé. Il est tout à fait naturel d’envoyer un mail à un confrère au sujet d’un patient, d’y adjoindre un document. Rien de surprenant à gérer son agenda professionnel depuis son mobile.

Afin d’assurer la confidentialité des patients, la HAS et la CNIL imposent une sécurisation des échanges, ces mesures ont aussi l’avantage de fournir un cadre et d’éviter des modes de communication trop hétérogènes.

L’ « ubérisation » des systèmes d’information de santé est en marche. Les réseaux de santé initiés en 2002 ont évolué vers une approche pluridisciplinaire de la prise en charge des patients et les services de communication associés se développent. Les dossiers médicaux informatisés des établissements de santé se dirigent vers l’échange et le partage automatisé des données patient vers les cabinets médicaux qui s’équipent d’outils complémentaires aux logiciels de gestion de cabinet. La télé-médecine ne demande plus de moyens importants, seulement un cadre sécurisé et spécialisé à cet échange d’information, là aussi les outils sont de plus en plus présent.

medicale technologie

La mutualisation de la gestion administrative et de la maintenance des services de communication est un facteur de succès dans l’amélioration de la prise en charge des patients. Le temps et l’argent alloué à cette tache ainsi diminué offre aux praticiens plus de potentiel.

La dématérialisation est la conséquence directe de cette nouvelle offre de service qui avait déjà été amorcée avec les logiciels de gestion de cabinet et la télé-transmission.

Internet foisonne d’applications dont l’objectif est de mettre en commun des compétences, d’échanger des services. La e-santé s’inscrit dans cette démarche, seulement le développement de la e-santé passera d’abord par les initiatives des professionnels et des praticiens avant celles des grandes institutions.

Vincent Galante

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer